• ARCHIVES

What Happened to the Seeker

Si l’on peut dire de Nadia Ross qu’elle ne fait pas du théâtre, alors donnez-moi moins de théâtre – et montrez-moi plus de ce qu’elle fait, peu importe le nom que l’on y colle… (Ross) représente pour le théâtre féminin canadien progressif ce que la légende Charlie Kaufman ou même un jeune Woody Allen sont à la rédaction de scénario.»

Stephen Hunt (Calgary Herald)

STO Union en co-production avec Festival TransAmériques (Montréal), The Theatre Centre (Toronto), BIT Teatergarasjen (Bergen, Norvège), Brut Koproductionshaus (Vienne, Autriche) en association avec le Wakefield Art Collective (Wakefield).

 

What Happened to the Seeker (Intimacy with a Thousand Thingsprésente le récit d’une artiste blanche et privilégiée, née dans l’énergie foissonante des années 1960, avec sa perspective révolutionnaire et ses promesses de libération. Son histoire est toutefois teinte. Elle parcourt en sens contraire le fameux «Sentier Hippie» en Inde, où elle acquiert sa liberté au cours de transactions douteuses. Elle devient libre aux frais des autres, ni vu ni connu.  C’est une contradiction qu’elle ne peut pas ignorer.

Les spectateurs se rendent au théâtre, où l’on les divise en trois groupes et on les dirige vers une de trois installations: une petite salle où l’on offre du maïs soufflé et où on projette un film réalisé avec des marionettes; une exposition d’objets et de textes avec un bar pleinement garni; ou une expérience audio avec casques d’écoute. Les groupes visitent chacune des trois installations et se regroupent pour la deuxième partie, soit un récit de voyage en Inde avec vidéo, et assistent à une performance finale.

La fiction et la non-fiction se mêlent l’un à l’autre, ainsi se produit la performance, les arts visuels, la production vidéo, les textiles… ces formes tissent ensemble un récit aux fils narratifs qui puisent au passé et émergent pleinement dans le présent.

«… Tout fait place à Nadia Ross lorsqu’elle apparaît. Il nous faut que quelques secondes pour devenir captivés par sa voix, par sa présence indéniable.»

Lucie Renaud (Revue Jeu)

Mi-aventure de découverte de médiums artistiques, mi-quête de sens appartenant aux parties de l’histoire du Chercheur, What Happened to the Seeker «… nous démontre un haut niveau d’originalité au niveau de sa forme. La présentation est surprenante et réussit à susciter notre curiosité en cours de route… »

Genevieve Germain (Montheatre.qc.ca)

«What Happened to the Seeker élève le théâtre expérimental à un nouveau niveau »

Justin Borrow (The Theatre Reader)